" Mon écriture pourrait peut-être vous faire du bien, qui sait ? "

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des dernières publications

mercredi 23 janvier 2019

Pousser plus loin


Pousser plus loin

Que cœur qui aboie

Pousser plus loin
Jusqu’à la rupture même de mon cerveau
Jusqu’à la surdité même de mes échos

Pousser raison
Tout au bout
Jusqu’à toi

Jusqu’au fou
Planqué là

Pousser plus loin
Plus loin que le bout de son nez
De l’absolu pareil à tous les autres côtés…

Et pourquoi pas laisser parler
Les méchants…
De leurs cœurs seulement… battants

Et pourquoi pas me laisser aimer
Les brigands
De mon cœur seulement… ignorant

Passer les frontières
Nos pensées meurtrières

Qui donneront jugement
D’un autre vivant…
Sans rien connaître de ce qui le mord

Pousser plus loin
Et redonner à chaque corps…
De la matière

Lumière…

Pousser plus loin
Que cœur qui aboie

Qui donne pouvoir à tout ce que l’on croit

Pousser plus loin

Pour être conjugué
Au complet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire