" Mon écriture pourrait peut-être vous faire du bien, qui sait ? "

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des dernières publications

mercredi 29 mai 2019

Inchangé


Beaucoup de larmes dans le trou du lavabo…
Est-ce que tu voudrais être plus beau ?

Ça ne changera rien…
Ni aujourd’hui, ni même demain

Tu pourras croire en des gardes-barrières

Ça ne ramènera ni ton enfant ni ma mère
Ça n’essoufflera aucune de tes colères

Ça n’abolira aucune de leurs envies
Ça n’enchainera aucune de nos folies
Sourdes et meurtrières

Ça engendrera au corps plus de peur
Ça engendrera au monde plus de rancœur

Le mur n’a pas, lui… De cœur !

Beaucoup de larmes dans le trou du lavabo…
Est-ce que tu voudrais être plus beau ?

Parade d’ogres et d’ogresses
Coûteuses promesses…

Échos américains…
Ressacs européens

Pour une voie, tout est repeint au noir

Mais l’étranger est dans toutes nos salles de bains
Dans nos miroirs…

jeudi 16 mai 2019

Ce que je croyais être « moi »


Parfois, je me lève…
Et je me demande…

Où est toute ma puissance ?

Parfois, je me lève…
Et je me demande…

Où sont passées les marques… de ma naissance ?

Je fuis les réseaux sociaux
Et tout ce qui me semble de trop
Pour un si petit homme

Je traîne avec Jack…
Et je mords par tous les bouts… la creuse pomme

Je reste bien trop longtemps
Dans mon hamac

Je ne sais pas pourquoi…
L’on a tout pris
Par ces tourments

De ce que je croyais être « moi »

Ça prend comme un lundi…
Et ça vous remplace par des incendies
Que l’on n’éteint pas

Et cet autre que vous étiez hier
Ne veux plus rendre fier

Ne veux plus rien rendre fier.

De cette interruption,
Comme une vague perdue revenue à sa plage
Comme l’appel d’un démon dans vos parages

Il ne vous reste que frustrations…

Mais où est Guillaume ? dit-on.