" Mon écriture pourrait peut-être vous faire du bien, qui sait ? "

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des dernières publications

jeudi 20 juin 2019

L'illusion


Tu sais…
Ils ne te donneront rien
Ils ont « l’illusion » pour eux, tu sais
Ils ont « l’illusion »

L’illusion qu’il ne faut donner…
Juste et seulement qu’en échange
Ils ont l’illusion
Tu sais…
Et cette illusion
Cette putain d’illusion
Elle les mène doucement…

Elle les mène doucement…

Regarde !
Regarde comment nous devenons médiocres
Médiocres ! À croire « l’illusion »
C’est un massacre d’enfants là dans mon ventre !

Se faire tout seul ?
Se faire tout seul ?
Mais ça n’existe pas !
Pas pour une chair
Issue du flanc d’une mère
Comme toi, comme moi !
Ça n’existe pas…

Mais pour eux,
En croyance, au creux
Ils ont l’ « illusion »
Et on a l’illusion aussi
Comme toi, comme moi

Alors tu marches tout seul petit
Désolé
Tu peux crever…
Marche tout seul petit…

Tu peux pleurer du dimanche au lundi
C’est cette putain « d’illusion » petit

Il faudrait les faire marcher ensemble, tu dis
C’est déjà le cas !
Mais rien, rien ici ne leur dit ça…
Ils n’ont pas fait leur monde à ce dessein-là

Sages ou pas, ils prennent leurs chèques
Comme toi, comme moi
Amoureux ou pas, ils ont peur d’être volés
Comme toi, comme moi

Je ne sais pas si ça nous arrange d’être fous
Mais ici, on a que « l’illusion » en échange de tout

Et moi je voudrais pas
Mais je deviens comme eux
Monstre malade
Pas pire, pas mieux…

Alors continue ta ballade
Et laisse crever…

… Seul, mourant.

J’ai peur petit, j’ai peur petit…
Et j’entends, j’entends mon cœur

Du dimanche au lundi
Qui me pleure
Et qui s’écœure d’être mon entraille…

À force de descente d’amour
Dans la pompe à sang
En moi ça meurt
Et petit à petit autour…

Applaudissez,
Si vous voulez !
Mais applaudir…
Pour faire grandir son cœur…

Ça ne saurait suffire !
Ça ne saurait suffire !

ÇA NE SAURAIT SUFFIRE !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire