" Mon écriture pourrait peut-être vous faire du bien, qui sait ? "

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des dernières publications

samedi 29 juin 2019

Si je laisse en moi...


Si je laisse en moi…
Cette fureur que je sens plantée là
Et qui donne mon sens à tout ça

Si je laisse en moi…
La montée
Comme un flux de lumière tra-cée
Dans lequel je suis « jetée »

Les mots mêmes ne suffiront pas…
Et là tout s’arrête
Et là tout s’émiette/

À l’aveugle…

Tendu vers l’espace
De solitude où meurent les étoiles
Je n’aurais pas de place
À l’habitude, et que vent dans la voile

Si je laisse en moi
Ce « ne rimera pas »
Ça ne rimera pas… Pour toi

Fureur vient
Pour longtemps et encore une fois !
Fureur née de tous matins…
Prends-moi la main

Je veux bien mourir
Si c’est toi qui peint mon avenir

Si c’est toi, le souffle divin
Si c’est toi, ma gauche main

Ma gauche main !

Si je laisse en moi le souffle
Sans calcul

Sans calcul…

Tout disparaitra
Tout disparaitra

Les anges, les tramways et les démons

Et là derrière je trouverais… mon nom !

Quand l'on n'y pense plus, c’est bien trop… facile

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire