Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des dernières publications

vendredi 26 mars 2021

Sexe Fort

 


J’arrache une à une les pièces de métal…
Que mes parents ont mises là, sans faire exprès…
Ils croyaient que me polir, c’était m’aimer
C’est comme ça qu’on leur a appris à éduquer
J’arrache une à une les pièces de métal…
Plus personne ne me reconnait…
Ça fait mal !
C’est pourtant réellement celle que je suis…
Je n’y peux rien…
Si vous vous êtes habitué à une tout autre fille
Ce n’était pas moi…
Regardez-moi enfin !
J’ai n’ai aucun compte à vous rendre
Et un cœur qui bat
Sans pacemaker
Je ne suis plus celle… que l’on devine
Je suis celle que l’on questionne !
Je ne suis plus… cette femme machine
Je suis celle qui raisonne !
Je ne suis plus complice des masculines
Qui ont vendu leurs âmes à une machine
Pour avoir les mêmes couilles qu’un homme
Pour être comme cons, devenues aussi… connes
J’ai été soumise
À leur emprise
Puis j’ai été celle qu’ils capitalisent…
À leur entreprise
Je suis femme
Ce monde aura enfin mon entière flamme
Ça dépassera tous ces féminismes
Qui voudraient qu’une femme devienne un homme
Comme les autres…
Je suis la sentimentale qui enfin… parle !
Et qui donc osera encore dire
Devant votre mal qui sans cesse empire
Qu’il ne faut pas faire de sentiments ?
Je suis l’amour devenu résistante, l’humaniste persistante…
Je suis l’originelle, l’empathique, l’écologiste, la clémente…
De l’Homme d’aujourd’hui, son seul horizon possible

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire